Lorsque l’on s’entraîne au golf, on le fait généralement dans des conditions idéales, au practice, sur un sol plat. Or, sur le parcours, il est fréquent de se retrouver à devoir gérer un dénivelé, une pente, et il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Heureusement, il y a Playing Golf, et dans cet épisode, on retrouve un petit récapitulatif sur les pentes, toujours très utile! Donc on va voir comment bien jouer dans les pentes. L’idée de base, c’est qu’on va devoir composer avec la pente, plutôt que d’essayer de la contrer.

#1. La balle au dessus des pieds

Dans ses pentes là, au dessus et en dessous, la conséquence de la pente sur la trajectoire va être surtout directionnelle. Quand la balle est au dessus, je sais que ma balle va partir plus vers la gauche, donc dès le début, je vais m’aligner dans ce sens. Encore une fois il ne faut pas essayer de contrer cette trajectoire et cette tendance, il faut s’aligner en fonction, s’aligner légèrement vers la droite, pour partir vers la droite, et laisser la pente agir sur la trajectoire.

Ensuite, lorsque l’on se met en posture, en fonction de cet alignement, naturellement il faut être un petit peu plus droit dans cette pente. Pareil, il ne faut pas essayer de retrouver la posture que l’on a d’habitude à plat, il faut laisser la pente redresser un petit peu le corps, et si besoin si la pente est très sévère, gripper un petit peu plus court ça dépendra de vos sensations et du feeling.

#2. La balle en dessous des pieds

A l’inverse, si la pente et de l’autre côté, les conséquences vont être exactement inverses, à savoir une trajectoire de la gauche vers la droite. Il faut donc changer un petit peu son alignement et s’aligner un petit peu plus à gauche.

Le tapis de practice est plat, mais c’est pas le cas du parcours!

Ensuite, il convient de se pencher un petit peu plus pour encore une fois essayer de se mettre parallèle à cette pente, donc un petit peu plus penché, bien aligné sur la nouvelle ligne, il sera possible de swinger de manière relâchée ici, et laisser la pente influencer la trajectoire.

Leçon de golf Comment jouer dans les pentes

Leçon de golf by Playing Golf: Comment bien jouer au golf dans les pentes?

#3. La pente en montée

Cette pente et ensuite la balle en descente ne vont pas avoir trop d’ influence sur la direction de la balle mais plutôt sur la distance. En effet avec la balle en montée, la balle va partir plus haut,  avec la balle en descente on verra tout à l’heure elle va partir plus basse. Donc encore une fois, il convient de faire des adaptations avant de jouer son coup. Si l’on est à  la distance d’un Fer 7, il faudra de prendre un club ou de de plus, un Fer 6 ou Fer 5, tout en acceptant que la balle parte un petit peu plus haute, et donc fasse un petit peu moins de distance que d’habitude.

Une fois que cet ajustement dans le club est réalisé, donc soit un ou deux clubs en plus, en fonction de la pente, il faut accepter la pente, il ne faut pas se mettre droit comme si j’étais à plat, il faut se mettre parallèle à la pente, l’accepter. Naturellement avoir un petit peu plus de poids ici, ressentir que l’on est un petit peu plus sur la jambe droite, et ensuite essayer de faire une posture à partir de là, des plus normale et naturelle possible, en acceptant que la balle pendant le swing parte un petit peu plus vers le haut.

Une fois que tous les ajustements sont réalisés, il ne reste plus qu’à swinger le plus naturellement possible

#4.La pente en descente

On a vu la balle en montée, une balle plus haute, un peu moins puissante, la c’est l’inverse, une balle un peu plus compressée, donc plus puissante. Il faut choisir un club par conséquent un ou deux clubs plus ouverts que d’habitude. Si l’on prend normalement un Fer 6, il faut prendre un Fer 7 ou un Fer 8, pour donner un peut de hauteur, et compenser cet excès de puissance. Une fois que l’on a choisi ce club un petit peu plus ouvert, il faut se mettre dans la position qu’il faut pour cette pente, à savoir le poids un petit peu plus vers l’avant. Il ne faut pas essayer de mettre les épaules à plat, il faut accepter que les épaules soient bien parallèles au sol. En conclusion, l’idée principale: on accepte la pente, on fait tous les ajustements avant, pour pouvoir swinger et le plus naturellement possible

Poursuivre la lecture