Réaliser une approche roulée, ça ne s’improvise pas. Le ‘chipping’, ça se travaille, de la même manière qu’il convient de travailler son swing de golf. Cela peut être très frustrant d’être en bonne position, pas trop loin du green, et de toper son approche à courte distance.

Cela peut provenir d’un manque de confiance, ou, la plupart du temps, d’un manque de technique. Dans la vidéo suivante, Charles Marchildon vous présente un exercice qui devrait vous permettre d’améliorer vos qualités de chipping:

Il y a quelques fondamentaux à prendre en compte si l’on souhaite bien exécuter un petit chip au golf. Tout d’abord, dans la mise en place, la posture. Il faut que 90 % du poids du corps se situe sur la jambe avant, et reste sur la jambe avant tout au long du geste. De la même manière qu’il faut garder son poids vers l’avant lorsque l’on réalise une approche lobée, ou une sortie de bunker. Une autre solution consiste à avoir les pieds joints, afin qu’aucun transfert de poids ne vienne nuire à la qualité du contact avec la balle.

Brosser, tourner, et pointer vers la cible, voici les 3 étapes pour améliorer nos coups d’approche.

Un autre élément important consiste à brosser l’herbe, cela vous permet de montrer à votre corps ce que vous voulez faire . On peut ainsi s’entraîner à brosser l’herbe plusieurs fois sans la balle, avant de reproduire l’exercice, avec la balle. Enfin, il faut que le corps tourne vers la cible, pour gérer la direction, tout en ayant les bras en extension. Réaliser un coup d’approche, c’est comme réaliser un mini swing, Techniquement, le geste est plus court, est donc plus facile à maîtriser et à reproduire, en situation de parcours. Bon entrainement!

Poursuivre la lecture