Le golf est un sport de lancer, et comme dans tous les sports de lancer, il y à une extension. Il existe une une grande corrélation entre le handicap du joueur et sa capacité à étendre les bras au travers de l’impact. Dans cette vidéo Playing Golf, vous allez découvrir comment bien réaliser l’extension dans le swing de golf, et comprendre qu’elle recèle une importance capitale.

#1. L’extension améliore les performances

Deux choses par rapport à cette extension: tout d’abord, on a vu qu’elle arrivait avec des physiques et des swings très différents. Pour prendre l’exemple de joueurs à très haut niveau, Matt Kuchar ou Jim Furyk voyez un backswing trés vertical, un backswing très horizontal, et pourtant les deux ont cette faculté d’allonger et d’étendre les bras au travers de la balle.

La deuxième chose c’est que parfois on avait des superbes posture des superbe montées, des choses qui étaient très académiques, et pour autant on n’avait pas d’extension au travers de la balle. Donc l’extension égale handicap bas, aucune raison, aucun mouvement en soi qui expliquait que cette extension soit une conséquence, donc pour nous on a fait le chemin inverse, cette extension, c’est un mouvement en soit, c’est une cause qu’il faut rechercher, c’est un mouvement à travailler

#2. Quelles sont les conséquences d’un manque d’extension?

Les conséquences d’un manque d’extension dans le swing sont multiples. Lorsque l’on ramène le club au travers de la balle comme ceci on coupe la ligne de jeu, donc pour avoir en terme de face de club et chemin de club un bon rapport entre les deux pour provoquer ça va être dur: chemin de clubs rentrant, balle coupées face de club qui va avoir du mal à s’aligner avec cette chose là.

lorsque l’on rétracte les bras, le contact est souvent aléatoire

Un manque d’extension est aussi à l’origine d’un manque de vitesse. Donc au niveau du chemin de club, de la face de club, du point de contact, de la vitesse, et au niveau de l’angle d’attaque, les cinq lois mécaniques sont atteintes lorsque l’on a a un manque d’extension. Les résultats en termes de trajectoire sont énormes.

Le point le plus important de souligner c’est que cette extension n’est pas la conséquence d’autres mouvements. Visiblement, c’est vraiment une cause à part entière. C’est un mouvement en soi, c’est une cause à part entière, encore une fois à partir du moment où on a des choses suffisantes en termes de fondamentaux, de démarrage et de montée. Si j’ai le béaba de ce qu’on a vu dans les quatre étapes suffisantes, il est possible de passer à cette étape, et de commencer à travailler l’extension des bras.

L'extension dans le swing de golf cours de golf

L’extension dans le swing de golf cours de golf Playing Golf

#3. Comment travailler l’extension dans le swing de golf?

Commet obtient-on cette fameuse extension? Pour commencer, il va falloir ressentir l’extension. Pour la faire ressentir aux gens, il existe deux exercices qu’on aime beaucoup, des exercices qui vont vous faire qui comprendre simplement ce qui doit se passer.

Tout d’abord on va vous demander de prendre une balle, balle de tennis, un petit ballon de hand, bref un objet qu’on va placer dans les mains. Après on va mimer le swing de golf, et en mimant le swing de golf, le but ça va être de lancer cette balle, et voir si elle part bien vers la cible ou si elle part à droite à gauche en l’air… évidemment vous avez compris que si elle ne part pas tendue vers la cible, ce n’est pas ce que l’on veut.

Le bras gauche est le support pour que la main droite puisse se relâcher, puisse lâcher prise.

En mimant son swing de golf avec une balle, jusqu’à temps que celle ci parte bien tendue vers la cible. Donc il convient de mimer le swing de golf, adoptant une posture de golfeur, faire la montée, et lancer. On voit que les bras sont obligés de s’étendre. Si jamais on rétracte un peu comme beaucoup de joueurs le font, le ballon va partir à gauche.

Deuxième chose que l’on aime bien faire, là on passe à la deuxième étape du lancer. On va lancer le club littéralement: même principe que pour le ballon, on le fait doucement au début parce que parfois ça part très à gauche donc on fait doucement au début, et on apprend à trouver l’extension et le lâcher prise nécessaire au swing de golf

On se met en position, exactement même principe qu’avec le ballon, mais cette fois ci avec un grip de golfeurs. On fait tout doucement la montée, et on lance le club à 5-6 mètres, pas plus. Une fois qu’on a fait ces deux petits exercices pour ressentir et comprendre comment doit fonctionner le mouvement, on a une idée claire sur l’extension.

#4. Exercices pour travailler l’extension

Ensuite, quand on repasse sur la balle, étape suivante. Il y a deux exercices intéressants chez Playing Golf. Le premier, on va mettre une baguette bien en ligne, l’exercice de la baguette. L’exercice de la baguette consiste à va planter une baguette, planter un tee pour symboliser la balle, et on peut prendre un petit Fer, comme un pitching wedge par exemple. Le but est de mettre la baguette dans l’axe des mains, et on va cumuler l’exercice de la baguette avec l’exercice sans le finish, ça veut dire qu’on va s’arrêter à la fin de la traversée.

On se met en position, et ont fait son geste naturellement comme d’habitude, en s’arrêtant à la position de sortie, comme si on voulait lancer le club vers la cible. Il convient de faire plusieurs fois ce mouvement, en finissant dans cette position arrêtée ici. Plus on allonge le bras gauche plus naturellement la main droite va pouvoir se refermer.

Plus on va allonger les bras, plus le club va se refermer naturellement

En faisant plusieurs fois ces deux exercices, la baguette et l’exercice sans finish, on obtient une idée claire de la position que l’ont doit obtenir à la sortie. C’est un point très important, c’est vraiment une pierre angulaire de la pédagogie Playing Golf.

Poursuivre la lecture