Le démarrage du swing de golf est crucial pour mettre le swing de golf sur de bons rails. Les premiers centimètres ou dizaines de centimètres vont donner la dynamique au swing de golf. Dans cette vidéo, les experts Playing Golf décryptent pour nous le swing de professionnels, afin de nous sensibiliser aux éléments vraiment importants.

Le swing de Greg Norman est un exemple à suivre pour tous les amateurs. Greg garde le club très loin de lui, des bras très tendus, et va longer le sol pensant longtemps. C’est cela la largeur, garder de l’amplitude dans les bras. Cela permet d’amener de la fluidité, du rythme, des éléments que l’on souhaite avoir dans le swing.

Dans le démarrage du swing de golf il y a deux éléments fondamentaux: La largeur, et l’armement.

Pour la largeur, on peut observer également le swing de Tiger Woods. L’image est comme si l’on avait envie de lancer le club le long de la ligne de jeu le plus loin possible. L’exercice ‘Je pousse la balle‘ est dédié à cela.

L’armement des poignets à deux objectifs: Créer le levier qui va donner de la vitesse à la tête de club. Le bras gauche et le club forment un ‘L’, un angle de 90 degrés à peu près. C’est très important pour les amateurs d’arriver à reproduire cela.

Leçon de golf: comment bien démarrer le backswing?

Comment bien démarrer le backswing? Ici Tiger Woods en action début des années 2000

De profil, ce qu’il est intéressant, c’est de démarrer dans le bon plan de swing, grâce à un armement des poignets de bonne qualité. A mi montée, lorsque le bras gauche est parallèle au sol , le club doit être lui parallèle au plan d’origine.

Le swing d’Adam Scott est un des meilleurs des dernières années. Plus le plan de swing est respecté, moins il y a besoin de manipuler au retour. Adam a juste besoin de dérouler son corps, ses mains sont très passives. Cela procure des balles très très droites.

Poursuivre la lecture