On se retrouve pour travailler avec Olivier Léglise le chipping au golf, et particulièrement trois points qui nous intéressent: la technique, l’entraînement, et ensuite la performance. Dans cette vidéo, nous allons nous concentrer essentiellement sur la technique.

#1. Position du club lors du chipping

Le premier point le plus important pour garantir un bon contact de balle, et une bonne direction, c’est de placer correctement le club au départ. Il y à trois positions possibles: le centre du club, pour un lie standard, le talon ou la pointe. Bien évidemment, il faudra veiller à ce que le club soit parfaitement posé sur sa semelle, c’est à dire standard. Ensuite, il y a le loft du club. Pour un coup standard, le club doit être posé sur son loft naturel, c’est-à-dire non pas un loft fort, ou faible. Dernier point, l’orientation du club. Il faut que le club soit parfaitement orienté vers la cible, non pas vers la droite, ou vers la gauche.

Le premier point le plus important pour garantir un bon contact de balle, et une bonne direction, c’est de placer correctement le club au départ.

Nous allons commencer par un coup d’approche standard. A partir du moment où le club est bien placé au sol, nous l’avons vu le lie, le loft et la direction, celui-ci va nous indiquer où nous placer, c’est à dire que le manche du club doit être au milieu du corps. Le stance assez étroit, avec le pied gauche légèrement en retrait, et légèrement ouvert, qui va nous permettre de tourner légèrement en fin de swing. La position à l’adresse est fondamentale. Ça commence par la bonne position du club, pour ensuite bien placer le corps.

#2. Position de la balle lors du chipping

Pour un coup standard, la balle doit être au milieu des pieds. Si cette balle se trouve trop à gauche dans le stance, lorsque je veux frapper celle ci, je risque de frapper avant la balle c’était à dire mon club va contacter le sol avant, soit il s’enfonce dans l’herbe, soit il rebondit et il tope la balle. Dans ce cas, je vais devoir compenser, et faire mon downswing avec les épaules, pour changer le chemin de mon club, l’angle d’attaque, et venir frapper la balle qui est trop à gauche dans mon stance, et dans ce cas également, je risque de taper le sol et de faire une gratte, ou de taper directement sur la balle, et faire un top.

Leçon de golf sur le Chipping

Dans le cas inverse, si cette balle est placée trop en face du pied droit, pour un coup standard, mon club risque de frapper la balle directement dessus, et je risque de toper la balle. Également trop d’angle d’attaque peut me faire faire à un contact trop profond, avec un trop grand niveau, et aussi une gratte. Pour compenser cette faute de départ peut m’entraîner également à changer la direction de mon mouvement pour faire un moment cette fois ci trop de l’intérieur, avec trop peu d’angle d’attaque, trop peu d’angle d’approche du club vers la balle, ce qui dans ce cas également pas me faire faire une gratte, ou un tope.

la balle doit être au milieu des pieds pour une approche standard

La bonne position de la balle par rapport aux pieds dans le stance, est donc un point très important, qui va vous garantir, lorsque celle ci est placée au milieu des pieds pour un coup standard, qui va vous garantir un bon chemin de club, un bon angle d’attaque, pour un bon contact. Je n’ai pas besoin de compenser par un mouvement trop de l’intérieur si la balle était à droite, où trop de l’extérieur si la balle était à gauche, je vais pouvoir développer un mouvement dans la ligne de mon objectif, avec un bon chemin club, et un bon angle d’attaque.

#3. Le mouvement de chipping

Une fois que vous êtes bien placé à l’adresse, avec votre balle et votre club, nous allons parler du mouvement. Le mouvement doit être d’amplitude égale des deux côtés backswing finish pour un coup standard 50-50. Le mouvement va se faire avec les bras, les mains, et le club au backswing, de la même manière au finish. Bras qui traversent, mains qui frappent, et club qui remonte un petit peu. Bras > mains >club, bras-mains-club. On va observer également que le bas du corps est actif, c’est-à-dire au moment de l’impact, le bas du corps va participer à ce mouvement de balancier, de transfert de poids du pied droit vers le pied gauche. On peut remarquer que le pied droit peut se soulever au moment du finish, pour permettre aux hanches aux épaules de se retrouver en face de l’objectif.

Poursuivre la lecture