Qu’est ce que le Texas wedge? une nouvelle façon de jouer au golf au Etats-Unis? Un nouveau j’au d’argent sur internet? Eh bien non, il s’agit d’un situation que l’on retrouver tout simplement sur les parcours de golf. Lorsque la balle a roulé sur le green dépassé celui-ci, il n’est pas rare qu’elle se retrouve à la frontière avec un semi-rough. Le coup d’après peut alors s’avérer délicat à jouer. Dans cette leçon de golf, Renaud Poupard nous démontre comment se tirer d’affaire sur le parcours grâce à deux astuces bien senties.

VOIR : Toutes les vidéos de Renaud Poupard>

La difficulté de cette situation vient du fait que l’on retrouve de l’herbe derrière la balle, qui peut se coincer entre la tête du club et la balle. Il faut essayer d’adresser l’équateur de la balle sur la lame du sand wedge. L’herbe glisse sur la lame et ne se coince pas comme sur un coup d’approche plus classique. Le club hybride, utilisé comme un petit balancier, fonctionne très bien, et n’est pas très difficile à mettre en pratique.

Le principe est de volontairement toper la balle,

 

Leçon de golf sur le Texas wedge

Leçon de golf sur le Texas wedge, par Renaud poupard

Grâce aux conseils délivrés dans cette vidéo, cette situation n’aura plus de secrets pour vous. Deux options existent donc, l’option sand wedge, et l’option club hybride, qui a notre préférence. Utilisé comme un putter, le club hybride offre un contact de balle agréable. Lorsque l’on regarde les pros jouer au golf sur le PGA tour, on se rend compte que c’est souvent l’option qu’ils choisisse pour faire face à cette situation.

Le golf est une discipline extraordinaire qui nous propose à chaque parcours des situation tout à fait inédites. Plus nous sommes équipés en termes de techniques pour y faire face, plus nos cartes de score seront positives. Les situations sur le parcours, pour la majorité d’entre elles, peuvent être travaillées en dehors du parcours. C’est ce qui fait la beauté de ce sport. L’entrainement est facilement accessible pour mettre au point les différents gestes que constituent la panoplie du golfeur. La plus grande différence, c’est que sur le parcours, le premier coup est le bon! D’ou l’importance d’essayer de recréer une situation de parcours en se mettant la pression sur le premier coup qu’on l’on va exécuter. Les suivants, bien sûr, devront être meilleurs.

Poursuivre la lecture