Le driver est un club particulier pour le golfeur c’est le club le plus long du sac de golf. C’est celui que le golfeur souvent préfère frapper, en effet c’est celui qui va vous permettre d’envoyer la balle le plus loin possible. C’est le club le plus impressionnant, celui que l’on est fier de réussir de frapper devant ses petits collègues de partie. Souvent il y a un petit concours pour savoir qui va envoyer son driver le plus loin possible dans une partie entre amis. En réalité, les golfeurs débutant ne savent pas bien s’y prendre au départ avec le driver. En effet, ce club demande des ajustements particuliers pour pouvoir être contacté de la bonne manière.

LE PRO : Les leçons de golf de Charles Marchildon>

La grosse différence par rapport à un club normal de type Fer est qu’il faut frapper la balle en remontant. Pour se faire, il faut disposer la balle en avants dans le stance, sur le talon du pied avant pour (le droit) pour les gauchers, et sur le talon du pied gauche tour les droitiers. Il convient de légèrement baisser l’épaule droite pour les droitiers à fin d’incliner légèrement la colonne vertébrale, afin de que la balle puisse décoller en fonction de l’angle de décollage de la balle et de l’effet de rétro que cette dernière a elle parcours plus ou moins de distance.

Pour frapper loin, il faut bien frapper la balle, au centre de la face de club

La température est une variante dans le vol de la balle de golf, plus il fait chaud, plus la balle de golf vole, est donc plus elle parcourra de distance. Il est très important de se sentir en confiance avec son driver. En effet, en général sur un parcours de golf sur 18 trous, il est possible en moyenne d’utiliser 14 fois le driver comme coup de départ. Si on se sent bien avec le club et qu’on réussit à chaque fois à trouver le fairway et bien cela rend le deuxième beaucoup plus simple. En effet, plus le premier coup est important, plus le deuxième sera court et donc on aura un petit faire dans les mains. Le driver est devenu au fil du temps dans le golf moderne une arme redoutable.

Bien frapper la balle pour maximiser la distance au driver

Bien frapper la balle pour maximiser la distance au driver

Ce que l’on peut observer, notamment chez les joueurs du PGA tour, c’est qu’ils sont de plus en plus athlétiques, ils sont de plus en plus sportifs. Ils envoient leurs driver de plus en plus loin. Par exemple, Justin Johnson, Bubba Watson, Justin Thomas sont des joueurs qui envoient leurs drive régulièrement au delà des 350 m. Le golf moderne est beaucoup plus athlétique qu’il y a encore quelques années. C’est Tiger Woods qui a inspiré bon nombre de golfeurs modernes au cours de sa carrière. Il a fait progresser le golf dans de nombreux domaines.

 SÉLECTION : Trouver un cadeau golf original >

Il est très important de prendre bien soin de son driver, en effet par exemple dans le coffre d’une voiture ce dernier peut subir des chocs. C’est en effet le club le plus long, il peut suivre des contraintes également à fin de le protéger des conditions de transport. Ses accessoires que l’on appelle couvre-bois ou encore capuchon ou encore chaussettes de driver sont très utiles pour protéger la tête du driver contre les chocs qu’ils peuvent subir durant le transport. Ainsi ses chaussettes peuvent être conçues avec des formes très particulières comme des formes d’animaux ou encore des formes de superhéros. Il ne faut pas oublier lorsque l’on utilise son driver que l’équilibre est fondamental pour obtenir de la puissance. Ainsi il faut penser à bien écarter les pieds afin d’ avoir un stance le plus large possible, en tout cas plus large que celui effectué avec un club de type Fer.

Plus d’équilibre permettra d’apporter de la vitesse et donc de parcourir plus de distance. Lorsque l’on est au départ d’un trou, sur le Tertre de départ, ce que l’on recherche la plupart du temps c’est d’aller le plus droit possible et le plus loin possible, on ne cherche pas une distance précise on cherche surtout une direction, et d’aller le plus loin possible, bien sûr en évitant les obstacles de type bunkers. Les obstacles de sable sont ce que l’on souhaite éviter le plus possible en effet lorsque l’on tombe dans un bunker il devient difficile de viser et d’atteindre le green en deuxième donc le plus important est d’éviter à la fois le rough et à la fois les bunkers, et donc de tomber sur le fairway.

Poursuivre la lecture