Après avoir envoyé un driver à plus de 200 mètres, vous sortez votre Fer 7 pour toucher le green et vous approcher le plus possible du drapeau. Hélas, vous être trop court d’une dizaine de mètres… Vous constatez qu’il y a encore au moins vingt mètres à parcourir sur le green avant d’atteindre le drapeau. La technique tu pitch & run vous permet de réaliser le coup d’après en minimisant les risques d’erreurs grossières. Dans cette leçon de golf, Renaud Poupard nous explique comment procéder.

VOIR : Toutes les vidéos de Renaud Poupard>

En utilisant un club plus fermé, on peut aller à la même distance, tout en gardant une balle basse, avec beaucoup moins d’amplitude. Il est très important de bien visualiser le point de chute à moins de trois mètres de l’entrée du green. Techniquement, c’est pareil qu’une approche roulée plus classique de bord de green. Il faut armer, puis dérouler les hanches vers la cible. Cela permet de garder les mains en avant, et de conserver une trajectoire plus basse.

Les professionnels vont faire rouler la balle dès l’entrée du green

La technique du pitch & run aux abords du green

La technique du pitch & run aux abords du green

Nous venons de le constater, l’approche pitch & run nécessite une amplitude de mouvement moindre par rapport à un coup de sandwedge classique qui consisterait à porter la balle jusqu’au drapeau, en espérant qu’elle s’y arrête net. C’est techniquement beaucoup plus simple à réaliser, et cela est beaucoup moins risqué en cas d’erreur de touché. Les joueurs du PGA Tour se concentrent souvent à prendre un point de chute le plus proche possible du bord du green, pour que la balle roule le plus longuement possible sur le green, plutôt que de voyager en l’air.

C’est quelque chose qu’il faut avoir à l’esprit en amont de la situation, d’un point de vue stratégique. Jack Nicklaus en particulier était très vigilant à toujours rater ses second coup d’approches du bon côté du green, celui ou il y a le plus de green pour faire rouler la balle. Lorsque le golf est joué du point de vue stratégique, il prend une dimension tout à fait étonnante. C’est souvent ce qui fait la différence entre les grands joueurs et les très grands joueurs. Quant à nous, les amateurs, nous pouvons nous inspirer de leurs prouesses, et aussi s’entraîner à mettre en pratique ce genre de coup Pitch & Run pour être plus performants sur les parcours.

Poursuivre la lecture