C’est quelque chose qui revient très souvent lorsque l’on rate un swing de golf. Il y a toujours quelqu’un pour nous rappeler que c’est à cause de notre bras droit qui s’est retrouvé plié en haut du backswing. Est-ce que garder ce bras bien tendu est un fondamental du swing de golf? Est-ce qu’il nous permet de réaliser plus de distance? Dans cette vidéo, Charles Marchildon nous démontre sa théorie, et ce n’est pas forcément ce à quoi on s’attendait…

LE PRO : Les leçons de golf de Charles Marchildon>

Le concept de l’extension du bras gauche fut longtemps considéré comme une base fondamentale de l’élan de golf.  Mais de nombreux champions passent outre et plient leur bras gauche au sommet du backswing. Même le champion de long drive plie son bras gauche, ce qui prouve que la distance n’a rien à voir la dedans.

Vous l’avez forcément entendu après un coup manqué: ton bras gauche était plié!

Doit on garder le bras gauche bien droit lors du backswing?

Doit on garder le bras gauche bien droit lors du backswing?

Nous venons de le voir grâce à la lecture des swing de ces grands champions, il n’existe pas une seule manière de swing un club de golf. Des grands champions ont appris depuis leur plus jeune âge qu’il fallait maintenir le bras gauche bien tendu, et on rencontré des sussèc planétaires. D’autres, durant toute leur carrière, on eu un bras fléchi au sommet du backwing, mais on pu eux aussi s’imposer au plus haut niveau. Ce que Charles nous explique, c’est qu’il est surtout important de bien étirer le bras droit au moment de l’impact avec la balle, d’avoir une bonne extension.

Il y a tellement de paramètres à connaitre pour maîtriser un swing de golf, qu’on finit par se demander quels sont ceux qui sont absolument fondamentaux, et quels sont ceux qui ne sont que fioritures. Grâce à ce genre de vidéos, Charles nous démontre que l’extension du bras gauche n’est pas fondamental ni pour la régularité du swing, ni pour la distance que l’on souhaite parcourir. Esthétiquement, c’est sûr, le résultat n’est pas le même. En fonction de l’âge également la souplesse n’est plus la même et l’extension réalisable diminue. Pourtant, il restera tout à fait possible d’être performant et régulier. Ouf!