De nombreux joueurs de golf amateurs ont une seule obsession: aller le plus loin possible avec leurs clubs. La puissance au golf est il est vrai, assez réjouissante! Lorsque l’on observe les Pros à la télé, qui dégagent une telle puissance dans leurs coups, avec une telle maîtrise, on ne peut être qu’admiratifs. Les golfeurs sont d’ailleurs devenus de véritables athlètes, à l’instar de Tiger Woods qui a transformé complètement l’approche athlétique de ce sport. Dans cette leçon de golf, Renaud Poupard nous partage les secrets de la puissance au golf.

LE PRO : Les vidéos de Renaud Poupard>

La combinaison de ces différents leviers doit arriver de manière naturelle dans un swing de golf, et de manière parfaitement synchronisée. Certaines lois mécaniques dans le swing de golf permettent d’apporter de l’énergie, mais il est préférable de ne pas trop se focaliser la dessus. Le meilleur moyen d’être performant est de laisser faire le geste naturel, dans un grand relâchement.

La rotation du buste, le levier du bras, ainsi que le levier des poignets vont accroître la puissance au golf.

Leçon de golf sur les leviers de la puissance au golf

Leçon de golf sur les leviers de la puissance au golf, par Renaud Poupard

On vient de le voir, la puissance au golf consiste à accélérer la tête de club. Il existe plusieurs levier à exploiter pour y parvenir. Cependant, il ne faut jamais confondre puissance et force, c’est le piège à éviter. La force faisant référence à la contraction des muscles, qui dans le cas du golf est néfaste. Le relâchement doit être prioritaire avant tout. La régularité est la première chose à rechercher sur un parcours de golf, bien avant la puissance. Pour cela, de nombreux coaches précisent qu’il est souvent préférable de swinger bien à l’intérieur de ses limites naturelles de puissance.

Le golf est un sport de lancer avant toute chose. Pour progresser dans la puissance, il convient de réaliser de bonnes sessions d’entrainement, sans perdre de vue l’objectif: mettre la balle dans le trou en utilisant le moins de coup possible. Ainsi, il n’est pas toujours intéressant d’aller le plus loin possible. Par exemple, sur une mise en jeu, cela peut mettre en jeu des obstacles qui ne le seraient pas sur des coups moins longs. Les prises de risques doivent être mesurées, et la bonne stratégie doit être pensée, par exemple, avant de sortir systématiquement son driver au départ de chaque trou.